Club Belge du Beauceron

Historique

Le premier document parlant du Beauceron était un manuscrit daté de l’année 1578. Lors de la première exposition canine en 1863 à Paris, deux types différents de bergers apparaissent. La variété qui comptait le plus grand nombre d’inscriptions, était le berger de grande taille, aux oreilles dressées, recouvert d’un pelage court de couleur noir et feu. L’autre variété, qui comptait seulement deux inscriptions, était le berger recouvert d’un long pelage (type griffon ou barbet). Dans ce dernier cas, il s’agissait certainement du Briard.

Durant cette période, le Briard et le Beauceron étaient considérés comme une seule race, mais recouverts d’un pelage différent : long et court. Ce n’est qu’en 1888 que le terme ‘Chien de Beauce’ est utilisé pour la première fois, notamment dans le magazine agraire français ‘L’Eleveur’. Pour indiquer la différence, on utilisait ‘Chien de Beauce’ pour désigner l’ancien type de bergers, à poil court sur les pattes et sur la tête et à poil long sur le corps. On utilisait le terme ‘Chien de Brie’ pour les bergers entièrement à poil long.

En 1896 sort le livre de Cornevin sur les races de chiens. Il contient également une description des bergers français. Dans la même année, lors d’une réunion, on leur donne une dénomination officielle, à savoir : ‘Chien de Berger de Beauce’ (le chien à poil court) et ‘Chien de Berger de Brie’ (le chien à poil long). On suppose que la dénomination ‘Bas-Rouge’ qu’on accorde au Beauceron, est la dénomination la plus ancienne, qui existait déjà avant la dénomination officielle ‘Chien de Berger de Beauce”.

En 1897, le premier club de Bergers, comprenant le Beauceron et le Briard, est fondé avec l’appui du Ministère Français de l’Agriculture. Ensuite, est rédigé le premier standard du Beauceron. Mais, dans la même année, une vingtaine d’éleveurs et d’amateurs s’élèvent contre le standard, et principalement contre la longueur, la structure et la couleur du poil, mais surtout contre la taille au garrot.

C’est en 1911 que les différences sont aplanies et que ‘L’Associations des Amis du Beauceron’ voit le jour et , le développement vers le Beauceron actuel est mis en place.

Lors de la première guerre mondiale, l’élevage s’arrête. Mais en 1920 les activités reprennent, en commençant par la rédaction d’un nouveau standard. Le standard qu’on utilise actuellement, date de l’année 2006.

Depuis lors, la race a grandi en qualité et en nombre de chiens. Cet ancien chasseur de loups et gardien de troupeaux a pu se recycler en chien de garde et de défense, une tâche qu'il remplit avec talent.

En Belgique, un club de race fut créé pour la première fois en 1975 sous la dénomination : 'Club belge des Amis du Bas –Rouge'. L'association est affiliée à l'U.R.C.S.H. sous le n° 665. Le nom du club est modifié en 1999 et devient "Belgische Beauceronclub – Club belge du Beauceron".

 
__________________